Une journée à la ferme de la Louisiane

La traite se prépare, et cette vache ne semble pas réjouie par la chose. Ou peut-être appelle-t-elle ses camarades retardataires ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Le 9 mars 2021, j’ai passé la journée à la ferme de la Louisiane, à Drefféac (Pays de la Loire), pour réaliser une série de photos de communication.

Pendant cette journée, j’ai particulièrement essayé de tirer parti de l’ambiance très particulière de la grande étable, ambiance créée à la fois par le bruit et l’odeur qui règnent mais aussi par la multiplicité des sources de lumière qui offrent un parfait terrain de jeu pour un photographe. Sans doute faut-il ajouter à ça des poussières de paille qui, en flottant dans l’air, diffusent la lumière d’une façon rare et donnent aux photos une texture qui n’est pas sans évoquer celle de certains films argentiques.

C’est en plus là que we passe la majeure partie du travail d’Antoine, propriétaire de l’exploitation, et de Pierre, son salarié, particulièrement en cette fin d’hiver qui voit les petits veaux pointer leur nez : il s’est donc toujours passé quelque chose devant mon objectif, ce qui est toujours agréable et encore plus après un an d’une crise qui m’a obligé à me rabattre sur des photos de sujets moins actifs.

Privilégier la spontanéité

Le fait qu’Antoine et Pierre soient tous les deux des amis m’ai également pas mal aidé : même si j’essaie toujours dans ce genre de contrats de privilégier le naturel absolu, il peut être sympa d’avoir la possibilité de suggérer au sujet de refaire – totalement spontanément bien entendu – ce qu’il vient de faire et qu’on a raté ! Sans compter que bosser avec des amis fait du bien, surtout pour un travailleur indépendant plus habitué à la solitude de son bureau.

Résultat de cette belle journée : une série de photos qui plaisent autant à moi qu’à mes clients. L’idéal, en somme !

S'abonner à la Newsletter